Accueil > Actualités > Lancement de l’association des Fonds Régionaux pour la Transition Energétique lors des Assises Européennes à Genève

Lancement de l’association des Fonds Régionaux pour la Transition Energétique lors des Assises Européennes à Genève

Carte des fonds régionaux France 20180117

Les fonds d’investissement régionaux lancent leur association « Fonds régionaux pour la transition énergétique (FRTE) ». Sa création sera annoncée officiellement à l’occasion de la 19ème édition des Assises européennes de la transition énergétique, à Genève le 1er février.

Fruit de partenariats publics-privés, les premiers fonds régionaux de la transition énergétique ont été créés en Auvergne Rhône-Alpes, en Occitanie et en Bretagne (OSER ENR, MPEI et Eilan).  S’appuyant sur ces premiers succès, d’autres régions se sont lancées : Nouvelle Aquitaine, Île-de-France, Hauts de France… ont également développé leurs outils d’investissement (Terra Energies, Energies Positif, Cap3RI). Tous présentent aujourd’hui des résultats concrets.

Les régions Grand Est, Pays de la Loire et PACA disposeront également prochainement de leurs fonds régionaux.

Les différentes structures souhaitent se rassembler au sein d’une association. « Convaincus que l’échelon régional est clé pour la transition énergétique en France, nous voulons mieux échanger entre nous, mais aussi et surtout être représentés dans les différentes filières : solaire, éolienne, biogaz…. de même qu’auprès des pouvoirs publics, la Commission de régulation de l’énergie, la DGEC, les élus… », explique Benoit Lemaignan, directeur du fonds OSER ENR et président de l’association FRTE.

« Penser global, agir local » : ces fonds sont des outils pertinents pour démultiplier les projets à l’échelle régionale. Positionnés à l’interface entre les instances nationales et les projets des territoires, les fonds régionaux contribuent aux réflexions sur la stratégie en faveur de la transition énergétique au niveau national, tout en favorisant l’émergence très concrète de projets au niveau local en mutualisant les expériences et les expertises, en lien avec les territoires et les industriels de l’énergie.

Pour ce faire, ces fonds investissent notamment dans des projets d’énergie renouvelable, avec tout type d’acteurs : opérateurs et industriels privés, mais aussi collectivités, collectifs agricoles ou citoyens. Les acteurs des territoires font de plus en plus appel aux fonds régionaux pour co-investir. Ils bénéficient ainsi de leur accompagnement et de leur expertise sectorielle.

Pour plus d’informations, venez rencontrer les fonds lors des Assises Européennes de la Transition Energétique le 1er février à 11h lors de l’atelier « Fonds régionaux EnR : un outil pour collectivités territoriales qui se généralise ». Si vous n’êtes pas disponibles, vous pouvez également les contacter directement (coordonnées complètes dans le communiqué de presse)